Les parents d’un enfant, c’est son père et sa mère : signez la pétition !

Les parents d’un enfant, c’est son père et sa mère : certes c’est évident, mais c’est encore mieux en le disant. Signez vite la pétition sur le site de l’Assemblée nationale pour l’inscrire dans la loi !

En effet, le projet de loi « bioéthique », en cours d’examen au Parlement, vise à inventer des « parents » en inscrivant deux mères sur l’acte de naissance d’enfants nés de PMA et en effaçant sciemment leur père. Il est donc urgent de défendre l’enfant, la paternité et la maternité.

Si plus de 100.000 personnes signent la pétition, un député sera nommé rapporteur pour soumettre la proposition de loi explicitant qui sont les parents d’un enfant devant la Commission des lois.

Parce que les enfants nés de PMA naissent d’un père et d’une mère qu’ils ont besoin et droit de connaître, dans la mesure du possible, comme tous les enfants du monde, merci d’avance de signer la pétition et de diffuser le plus largement possible.

Faire volontairement des orphelins de père, c’est non !

⚠️ Aucune donnée personnelle n’est conservée à la suite de la signature de la pétition.

La plateforme des pétitions de l’Assemblée nationale garantit à la fois l’anonymat de tous les signataires et le fait que chaque pétition ne puisse être soutenue qu’une seule fois par une personne physique majeure. En savoir plus…

NON À LA PMA SANS PÈRE ET À LA GPA

RIEN N’EST JOUÉ ! TOUT EST ENCORE POSSIBLE !

Malgré l’extrême gravité de la crise sanitaire, économique et social, Emmanuel Macron a décidé de faire examiner maintenant le projet de loi bioéthique au Sénat. Ce texte sociétal vise notamment à légaliser et rembourser la PMA sans père, et sans motif médical, et à faciliter le recours à des mères porteuses ; à autoriser la création d’embryons humains génétiquement modifiés, de chimères (embryons homme-animal) et légaliser l’interruption de grossesse jusqu’à 9 mois.

Emmanuel Macron profite des restrictions des libertés publiques et du contexte d’une vie démocratique dégradée pour faire passer une loi sociétale qu’il sait contestée et qui divise les Français.

La France compte déjà plus de 108.000 morts du COVID et près de 6 millions de Français testés positifs. Au 1er trimestre 2021, et pendant plusieurs semaines, Olivier Véran, le ministre de la Santé, se consacrera-t-il à 100% à la sortie de l’épidémie ou sera-t-il aux abonnés absents, trop occupé par les débats sur le projet de loi bioéthique au Sénat ?

Emmanuel Macron veut-il vraiment sauver les emplois et relancer l’économie le plus vite possible ou satisfaire la revendication d’une ultra-minorité avec la PMA pour les femmes seules et les couples de femmes, qui fait sciemment des orphelins de père ?

La priorité d’Emmanuel Macron est-elle de donner des moyens au système de santé ou de financer la PMA sans motif médical ? Sa priorité est-elle l’urgence écologique ou la sur-technicisation de la procréation pour des personnes fécondes ?

Emmanuel Macron profite du contexte sanitaire pour faire avancer en catimini ce projet de loi : soyons au rendez-vous pour dire NON !

Cette provocation scandaleuse est la goutte d’eau qui fait déborder le vase !

Les actions de « Marchons Enfants ! »

 

  • 30 et 31 janvier 2021 : 60 manifestations pacifiques, populaires et déterminées partout en France contre la PMA sans père et la GPA. Les rassemblements ont réuni des dizaines de milliers de manifestants à travers la France, avec en première ligne la jeunesse. – Voir les images
  • 10 octobre 2020 : 60 manifestations simultanées dans toute la France pour dire non à la PMA sans père, la GPA, la filiation fictive, les embryons transgéniques, les chimères… – Voir les images
  • 27 juillet 2020 : Action « Les Oubliés » devant l’Assemblée Nationale réservée à la presse pour dénoncer les dérives de la 2e lecture par les députés du projet de loi bioéthique – Voir les images
  • 30 juin 2020 : Opération Mariannes devant l’Assemblée nationale réservée à la presse pour dénoncer les dérives de la 2e lecture par les députés du projet de loi bioéthique – Voir les images
  • 25 février et 3 mars 2020 : rassemblements pour la famille et pour l’enfant, sur les Champs-Elysées – Voir les images
  • 8 mars 2020 : mobilisation de 100 Mariannes sur le Pont de la Concorde face à l’Assemblée nationale, événement réservé à la presse, pour défendre la dignité de la femme en dénonçant la GPA à l’occasion de la journée internationale pour les droits des femmes – Voir les images
  • 21, 22, 23, 28, 29 janvier et 4 février : 6 soirées de mobilisation contre le projet de loi bioéthique, devant le Sénat – Voir les images
  • 19 janvier 2020 : plusieurs centaines de milliers de personnes manifestant à Paris et envahissent les quais de Seine, les jardins du Louvre et l’avenue de l’Opéra – Voir les images
  • 30 novembre et 1er décembre 2019 : près de 600 piquets de mobilisation, partout en France, pour sensibiliser, dialoguer avec les Français de tous horizons. 
  • 6 octobre 2019 : 600.000 personnes manifestent à Paris du Sénat à Montparnasse – Voir les images

13h de France 2

27 juillet 2020

Action « Les Oubliés »

27 juillet 2020

Opérations Mariannes

30 juin 2020

AFP Vidéo – Mariannes

8 mars 2020

Devant le Sénat

4 février 2020

20h de TF1

19 janvier 2020

JT de M6

19 janvier 2020

20h de France 2

19 janvier 2020

Manif du 19 janvier

19 janvier 2020

Manif du 6 octobre

6 octobre 2019

JT de France 3

6 octobre 2019

20h de TF1

6 octobre 2019

Pour agir contre le projet de loi ni bio ni éthique, Marchons Enfants a besoin de votre soutien. Sans cela, rien ne serait possible ! Merci d’avance de votre générosité.